• Chapitre 16

    On arrête la vidéo et on se regarde. On explose de rire.

    -       -   Tu vois qu’on s’amuse quand on filme.

    -       -   Oui, c’est super bien.

    -       -   Il est quelle heure ?

    -       -   Hum, bientôt 20h.

    -       -   Tes parents rentrent tard c’est ça ?

    -       -   Oui.

    -       -   Tu veux regarder un film ?

    -       -   Je ne sais pas, je vais rentrer tard après.

    -       -   Mais non, on regarde un petit film et à 21h30 tu es chez toi ok ?

    -       -   Ok. On regarde quoi ?

    -       -   Je sais pas, choisis.

    Je prends son ordi et scrute les films.

    -       -   Flying Home.

    -       -   Tu es sérieuse ? C’est un film de fille ça !

    -       -   Mais, tu m’as dit de choisir, dis-je en lui faisant des yeux doux et en faisant la moue.

    -       -   Arrête, je peux rien te refuser quand tu fais cette tête-là Cha !

    Je lui tire la langue et m’installe en tailleur sur son lit. Il éteint la lumière et on enroule sa couette autour de nos épaules. Je ne saurais vous raconter la fin du film…

    Je suis avec Alex, nous tournons une vidéo. Puis son regard croise le mien. Son visage se rapproche du mien. Puis ses lèvres rencontrent doucement les miennes. Sa main caresse mon bras, passe sur ma taille et arrive sur ma poitrine.

    -       -   Tu vois qu’on peut être proches et faire des choses sans être ensemble, me dit-il avec un clin d’oeil.

    Today, it’s gonna be the day that’s…

    J’ai encore oublié d’éteindre mon téléphone. Je décroche sans regarder.

    -       -   Allo ? demandais-je la voix rauque.

    -       -   Mon Dieu Charlie ! Où es-tu ?

    -       -   Maman ? Mais je suis…

    Je regarde autour de moi et le temps que mes yeux s’habituent à l’obscurité, je remarque que je suis dans la chambre d’Alex mais…

    -       -   Oh mon Dieu maman je suis désolée, on regardait un film avec Alex et j’ai dû m’endormir je suis désolée je vais rentrer tout de suite je…

    -       -   Non Charlie, il est près de minuit, je ne veux pas que tu sois dans les rues à cette heure-là.

    -       -   Oh maman si tu savais comme je suis désolée…

    -       -   Rendors-toi ma chérie. A demain.

    -       -   A demain maman, encore désolée…

    Elle raccroche et je laisse tomber mon portable. Je passe mes mains sur mon visage. Je suis en sueur, j’ai chaud, et mon ventre me brule de l’intérieur. Qu’est-ce que c’était que ça ? Je n’ai pas le droit de rêver de ça. Alex est mon ami. Ce n’est pas bien. Je me lève et vais me servir un verre d’eau à la cuisine. Il fait nuit noire dehors.

    -       -   Cha ?

    Je me retourne et vois Alex, se frottant les yeux.

    -       -   Je me suis endormie, je suis désolée. Pourquoi est-ce que tu ne m’as pas réveillée ?

    -       -   Parce que je crois que je me suis endormi aussi.

    -       -   Ma mère m’a appelée, totalement paniquée.

    -       -   Je suis désolé, on aurait pas dû mettre le film.

    -       -   Non, non c’est pas grave.

    Il vient me prendre dans ses bras, enroulant ses bras autour de mes épaules et pose sa tête dans mon cou. Je sens son souffle sur ma peau, et les images de mon rêve déplacé me reviennent en mémoire. Je respire profondément pour les chasser. Reprends-toi.

    -       -   Je vais te raccompagner.

    -       -   Ma mère ne veut pas que je rentre à cette heure-ci.

    -       -   Cool, tu dors ici ! me sourit-il. Va dans le lit, je prends le canapé.

    -       -   Merci Alex.

    -       -   C’est normal, et puis au moins j’aurai quelqu’un à qui parler demain matin.  

    Je lui souris et retourne dans la chambre. Il me suit et sort un tee-shirt et un short de son placard.

    -       -   Tiens, si tu veux un pyjama.

    -       -   Merci Alex.

    -       -   Bonne nuit Cha.

    -       -   Bonne nuit Alex.

    Il m’embrasse sur la joue et s’en va en éteignant la lumière. Je me change et me recouche. Les draps sentent atrocement bon. Je m’endors rapidement, serrant un oreiller contre moi. Je suis réveillée le lendemain par un morceau de guitare. On dirait… Snow, des Red Hot. Je me lève, la tête dans le cirage et pousse la porte de la chambre. Alex est assis sur le canapé, torse nu, en jogging, éclairé seulement par une petite lampe, jouant de la guitare. Il joue magnifiquement bien. Je m’appuie sur le chambranle de la porte pour l’écouter. Quand il a fini, je l’applaudis. Il se retourne vers moi.

    -       -   Tu joues merveilleusement bien Alex.

    -       -   Merci. Désolé de t’avoir réveillée, dit-il en se grattant la nuque.

    -       -   C’est rien. Il est quelle heure s’il te plaît ?

    -       -   Hum, je sais pas, 5h30 je crois.

    -       -   Ok. Des pancakes pour le petit dej ?

    -       -   Parfait, sourit-il.

    J’allume la lampe de la cuisine et on commence à cuisiner en rigolant. On déjeune ensuite en musique. Je crois que c’est du Jazz qui passe à la radio. Il commence à ranger.

    -       -   Laisse, va te préparer, je vais faire la vaisselle.

    -       -   T’es folle toi ! Va te préparer, t’es une fille, t’es plus longue que moi !

    -       -   On parie ? demandais-je en haussant un sourcil.

    Il me regarde, un sourire en coin. Il sort son téléphone.

    -       -   Prête ?

    -       -   Oui.

    -       -   Maintenant.

    Je cours à la salle de bain. Je saute dans la douche. Je n’ai pas à me laver les cheveux ce matin. Tant mieux. Je sors et me sèche en vitesse. Je remets les mêmes vêtements qu’hier, même si je déteste ça et me fais une queue de cheval. Je me lave les dents avec une brosse trouvée au fond du placard. Un peu de crème hydratante et je sors. Je cours jusqu’à la cuisine et appuie sur la fin du chrono.

    -       -   13min07 ! Tu peux faire mieux ?

    -       -   On parie tous les Starbucks de cette semaine.

    -       -   C’est parti. Maintenant.

    Il se dépêche. Je termine la vaisselle et regarde le chrono. 14min. Ahah. Il revient.

    -       -   14min54 ! Quel dommage !

    -       -   Putain ! Fais chier ! Ok, j’avoue ma défaite !

    -       -   C’est bien, dis-je en lui tirant la langue. Bon, maintenant que je sais que je suis la plus rapide et la plus forte, je crois que je vais rentrer prendre quelques affaires et me changer.

    -       -   Ok, je te raccompagne.

    -       -   Merci, mais tu n’es pas obligé !

    -       -   Il est 7h du matin, il fait nuit noire. Donc si, je suis obligé.

    -       -   Merci.

    Je lui fais un câlin, sans trop réfléchir en fait. Il met quelques instants à répondre à mon étreinte puis enroule ses bras autour de mes épaules. On reste un petit moment comme ça puis on enfile nos vestes, on prend nos sacs et on y va. Il fait très froid dehors. On arrive chez moi en un quart d’heure. J’entre et laisse Alex entrer après moi. Les affaires de mon père ne sont plus là mais celles de ma mère si. Elle sort de la cuisine, un café à la main.

    -       -   Bonjour les enfants.

    -       -   Bonjour maman, je suis vraiment désolée pour hier soir…

    -       -   C’est ma faute, me coupe Alex. J’ai voulu qu’on regarde un film et on s’est endormi.

    -       -   Ce n’est pas grave ! Tu peux dormir chez Alex sans problème, tu peux même venir dormir si tu en as envie, mais préviens-moi juste avant Charlie, histoire que je ne fasse pas des scénarios catastrophes dans la tête.

    -       -   Promis maman.

    -       -   Bon, je vais y aller. A ce soir Charlie, à bientôt Alex.

    -       -   A bientôt madame.

    -       -   Lisabeth, sourit-elle.

    -       -   Désolé, Lisabeth.

    Elle sourit, m’embrasse sur le front, embrasse Alex sur la joue et s’en va.

    -       -   Ta mère est vraiment adorable.

    -       -   Oui. Bon, fais comme chez toi, je vais me préparer.

    -       -   Tricheuse, moi j’ai tout fais de A à Z ce matin.

    -       -   Tu as du mascara chez toi ? Tu as des sous-vêtements et des vêtements pour fille ? Non, alors désolée mais je n’étais pas en terrain connu et j’ai pourtant gagné !

    -       -   Ok, vas-y, je sais que tu as triché !

    Je lui balance un coussin du salon dans la figure avant de monter en rigolant. Je fais d’abord mon sac, puis j’enfile des sous-vêtements propres, ainsi qu’un collant et une robe bien chaude puis je vais me mettre une couche de mascara, une pression de parfum et je descends. Alex est sur le canapé en train de regarder la télé. Je vais m’asseoir à côté de lui.

    -       -   Tu veux quoi pour ton anniversaire ? lui demandais-je.

    -       -   C’est dans combien de temps déjà ?

    -       -   Un mois, pile aujourd’hui. Sérieusement, tu ne sais plus quand est ton anniversaire ?

    -       -   Non, je t’avouerais que je m’en fous un peu.

    -       -   N'évite pas le sujet, tu veux quoi ?

    -       -   Rien. Parce que je ne serai pas là pour le tien donc je ne pourrais rien t’offrir.

    -       -   Alex, soupirais-je. Je m’en fous…

    -       -   Bah pas moi, ça tombe en plein milieu de mon stage, je ne pourrai financièrement pas rentrer, donc je ne veux rien, point.

    Je soupire une nouvelle fois en pose ma tête sur son épaule. Je regarde l’heure. 7h45.

    -       -   Il faut qu’on parte.

    Je me lève et prends mon sac. J’enfile mon manteau et on part. Je prends mon iPod et lui donne un écouteur. On reste silencieux tout le trajet, en écoutant ma playlist favorite. Quand on arrive devant la fac, il m’embrasse sur la joue et va en cours. Pendant toute la matinée, je réfléchis à quoi lui offrir. Puis l’idée me vient d’un coup. Il part au Canada, il fait très froid, donc un gros pull tricoté main. Grâce à hier soir, je sais quelle est sa taille. Je m’y mets dès ce soir. Le midi, je vais manger dans la salle. Il arrive à 13h, nos Starbucks à la main. On discute un peu de nos matinées, des vidéos, et on travaille un peu. Ce soir, il doit poster la vidéo du canard à l’orange. Moi je dois filmer la vidéo du coussin pour la bague de fiançailles ce soir et commencer le pull aussi. La journée se termine. Je rentre après lui avoir dit au revoir. Dès que je rentre, je fais mes devoirs pour être tranquille après. Une fois fini, je vais manger puis je vais dans mon atelier. La vidéo est filmée en 30min. Je la monte dans la foulée. Je commence ensuite son pull. Je m’endors vers 23h. Le lendemain, je vais en cours. Au détour d’un couloir, je vois Emily contre le mur, et Alex juste devant elle. Elle a sa main sur son torse et rit comme une idiote.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Juin 2016 à 15:33

    Bonjour à toutes et à tous.

    Je vous poste ce grand chapitre en espérant qu'il vous plaira, mais je tiens surtout à vous dire que je suis en pleine révisions pour le bac, donc je suis désolée d'être un peu absente, j'espère que vous comprenez.

    Je serai de retour pleinement après le 22 juin, d'ici là, je doute qu'il y ai un autre chapitre. Cependant, je vais travailler tout le mois d'août, donc je n'aurai pas beaucoup de temps pour écrire, mais je ferai mon maximum.

    Désolée si vous trouvez des fautes dans ce chapitre, je n'ai pas pris beaucoup de temps pour le relire.

    Encore désolée.

    Xx Mary. 

    2
    Mercredi 8 Juin 2016 à 17:23

    Parfait comme chapitre !!! Ils se tournent au tour j'ai l'impression... inconsciemment...enfin bon, ne t'inquiète pas  ^^ travailles donc c'est le plus important !! Et si par hasard tu croises un éditeurs pendant ce temps essaye de le soudoyer pour qu'il fasse de tes fictions un roman ^^

      • Jeudi 9 Juin 2016 à 09:43

        Merci beaucoup, tu es adorable !!

        Je doute que je puisse croiser un éditeur en restant chez moi le nez dans mes cours mais pourquoi pas :p

        Xx 

      • Jeudi 9 Juin 2016 à 19:16

        De rien voyons et merci :3

        Bahhh si ça se trouve il peut toquer à ta porte '^' 

    3
    Dimanche 12 Juin 2016 à 20:39

    Super chapitre ! Tu maîtrises très bien l'art du suspens (et bien mieux que moi !). C'est presque rageant de voir le chapitre se terminer comme ça ! ;-)

    Non, je ne crois pas avoir vu de faute.

    Bon courage pour ton bac ! ^^

      • Mardi 14 Juin 2016 à 14:31

        Merci beaucoup :) 

        Xx

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :