• Chapitre 3

         Alors que j’allais franchir la porte, je sens une main retenir mon poignet. Je me retourne, prête à lui en coller une.

    -      -    Comment tu t’appelles ? me demande-t-il, un sourire charmeur sur le visage.

    -      -    Pourquoi, ça vous intéresse ?

    -      -    Moi c’est Craig.

    -      -    Alexie, dis-je en dégageant mon poignet.

    Je déteste que quelqu’un me tienne les poignets. Ça me rappelle de mauvais souvenirs.

    -      -    Je t’invite à déjeuner pour me faire pardonner. 12h devant Eleven Madison Park ok ?

    -      -    Je n’ai pas pour habitude de me laisser inviter par des inconnus, encore moins quand celui-ci m’a traité de gonzesse 2min avant en m’engueulant littéralement.

    -      -    Je m’excuse d’accord ? 12h ?

    J’hésite quelques instants. Pense travail Alex, range ta fierté et ton sale caractère. Pense à ton travail !

    -      -    Ok.

    -      -    Parfait. A tout à l’heure.

    -      -    Oui.

    Je sors et décroche mon téléphone.

    -      -    Max ? Oui, j’ai rendez-vous avec lui à midi, chez Eleven Madison Park.

    -      -    Super, beau travail. Passe à l’agence, on va t’habiller.

    -      -    Parfait, j’arrive tout de suite.

    Je monte dans ma voiture et me rends à l’agence. Je descends voir Jake, en prenant un café au passage puisque le mien est à présent sur ma chemise. Dès que j’arrive, il me regarde et rigole.

    -      -    Laisse-moi deviner. Tu lui as tellement fait peur qu’il t’a jeté son café à la figure ?

    -      -    Non, rigolais-je. J’ai failli renverser mon café sur lui pour attirer son attention. Bon, il m’a traité de tous les noms, mais il m’a quand même invité à déjeuner pour se faire pardonner !

    -      -    Parfait ! Deuxième étape réussie alors ! Il t’emmène où ?

    -      -    Eleven Madison Park.

    -      -    Ok. On sort le paquet.

    Il va dans la réserve et revient les bras chargés de fringues. Il m’en fait essayer des dizaines avant de trouve LA bonne. Je lâche mes cheveux et je suis prête. Il est déjà 11h.

    -      -    Tu es magnifique Alexie…

    -      -    Merci Jake, dis-je en le prenant dans mes bras.

    -      -    Tes parents seraient tellement fiers de toi si…

    -      -    Je sais, le coupais-je. Mais maintenant il n’y a que toi pour l’être.

    -      -    Et je le suis vraiment Alexie.

    -      -    Merci… Je n’ai plus que toi Jake.

    -      -    Je sais ma petite chérie. Je sais…

    Il m’embrasse sur la joue. Je prends mon sac, mon Beretta dedans, au cas où. J’enfile mon blouson et je pars. Je suis devant le restaurant à midi moins cinq. Il est déjà là, au téléphone. Il sourit en me voyant.

    -      -    Ouais Yan, je te laisse. A plus tard. En avance mademoiselle ? me dit-il en raccrochant.

    -      -    Vous aussi on dirait, souris-je.

    -      -    Tu es magnifique Alexie.

    -      -    Merci.

    -      -    On y va ?

    -      -    Mh.

     

    Il encercle ma taille avec son bras. Je déteste ça, cette façon qu’il a d’agir comme si je lui appartenais, comme si tout lui était dû. C’est bien un fils de bourge tient ! Bref, je souris et entre.


  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Mai 2016 à 21:31

    ALERTE faute d'orthographe ! Au tout début du chapitre, tu as écris "ton sal caractère" au lieu de "ton sale caractère". Ah, et puis "il m'en fais essayer des dizaines" et pas "essayé". FIN DE L'ALERTE ! ;-)

    J'aime bien aussi cette fiction-là ! Le ton est complètement différent et Alexie est un personnage très attachant !

      • Samedi 28 Mai 2016 à 22:17

        Oui, c'est vrai pardon excuse-moi !!! je vais modifier de suite !!

        Oui, elle change, c'est moins sage je pense :p 

        Je suis contente qu'elle te plaise aussi :)

        Xx

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :